Quelles sont les règles d’entretien pour le gazon synthétique ?

0
359

Les règles d’entretien concernant le gazon synthétique tournent essentiellement autour de deux considérations. La première est l’élimination des tâches sur la pelouse selon la nature des substances. La deuxième est relative aux méthodes et équipements nécessaires pour l’entretien du gazon artificiel.

Élimination des tâches sur la pelouse selon la nature des substances

Le processus de nettoyage pour le gazon synthétique diffère selon le type de tâche à traiter. Les tâches provenant de substances courantes du quotidien sont les plus faciles à traiter. Cela inclut les tâches de soda, bière, café, etc. La clé est d’agir rapidement contre ces tâches pour qu’elles ne soient pas tenaces.

Épongez le liquide renversé avec une serviette ou un matériau absorbant sec comme la litière pour chat. Rincez la zone avec un mélange d’eau et de détergent ménager doux. Vous n’abimerez pas ainsi les fibres contenues dans le gazon synthétique. Si vous avez besoin d’un détachant plus puissant, utilisez une solution à 3 % d’ammoniaque dans l’eau au lieu du détergent ménager. Rincez le produit nettoyant avec de l’eau claire et fraîche et laissez ensuite le gazon synthétique sécher à l’air libre.

Les taches de nature graisseuse sont plus difficiles à l’enlever. Cela inclut les tâches formées par l’huile de moteur, de cuisson ou de bronzage. Les tâches formées par l’encre de stylo et les crayons de couleur peuvent être tout aussi tenaces. Ce genre de taches ne répond pas aux détergents ménagers doux ou à un mélange d’ammoniaque. L’essence minérale est plus concluante pour les éliminer. Le processus de nettoyage est d’ailleurs similaire à celui des produits nettoyants ordinaires.

De la sève d’arbres et du chewing-gum peuvent aussi se coincer dans le gazon synthétique. Ils sont heureusement assez faciles à éliminer. De la glace carbonique ou des réfrigérants en aérosol peuvent être utilisés pour congeler la sève ou la gomme. Vous pourrez ensuite les gratter à la surface de l’herbe.

La plupart des taches qui tombent sur le gazon artificiel sont amovibles. Il est toutefois plus avisé d’éviter les taches en premier lieu. Gardez les cigarettes et les feux d’artifice hors de votre gazon. N’utilisez pas également de produits chimiques puissants sur l’herbe.

Méthodes et équipements nécessaires à l’entretien du gazon

Indifféremment de l’usure quotidienne, le gazon artificiel doit bénéficier d’un entretien de routine pour maintenir sa qualité et sa longévité. Ce type de gazon dure généralement entre 15 et 25 ans, selon son utilisation. L’entretien régulier aidera toutefois à prolonger cette durée de durée. Les tâches d’entretien consistent essentiellement à enlever les débris et réaliser un rinçage uniforme et un brossage croisé.

Une panoplie d’équipements spécialisés sera nécessaire pour l’entretien de votre gazon. Le premier d’entre eux est un tuyau d’arrosage pour l’hydratation du gazon. Cet accessoire sera moins utile dans le cas où vous vivez dans une région où la pluie tombe fréquemment.

Un souffleur de feuilles ou un aspirateur à gazon sera nécessaire pour collecter les feuilles mortes. Un râteau aidera aussi à garder les fibres de l’herbe fraîche.

Une brosse spéciale devra en outre être utilisée pour le brossage du gazon. Le matériau qui compose le poil de la brosse est la considération la plus importante à ce titre. Évitez surtout les poils synthétiques ou en plastique. Ces derniers tendent à générer de la chaleur en se frottant avec l’herbe artificielle. La chaleur générée affaiblit la fibre du gazon et l’amène ainsi à se fracturer à l’air libre.

Des brosses à fibres douces sont plus adaptées à l’entretien du gazon artificiel. C’est d’autant plus vrai si elles sont fabriquées avec de la paille séchée ou d’autres matériaux biologiques. Ce type de brosse est moins abordable qu’une brosse à poil synthétique ou en plastique. Ce sera toutefois un moindre désagrément si vous souhaitez entretenir proprement votre pelouse.