Comment choisir une porte d’intérieur ?

0
340

Les premiers points à retenir lorsqu’il faut choisir une porte d’intérieur sont le positionnement et l’encadrement de la porte dans la structure. Il faudra ensuite définir la côte d’absorption de bruit du design sélectionné. Vous pourrez enfin sélectionner un style de porte adaptée à votre construction.

Positionnement et encadrement de la porte dans la structure

Commencez par décider si vous allez choisir une porte d’intérieur positionnée à gauche ou à droite. La position choisie déterminera l’emplacement des charnières et des poignées. Cela indiquera aussi le sens dans lequel la porte va basculer à l’ouverture ou la fermeture.

Une porte avec une poignée sur le côté droit s’ouvre vers l’intérieur. Cela signifie que vous devez la tirer vers vous pour l’ouvrir. Il est moins judicieux que la porte s’ouvre vers l’extérieur. C’est d’autant plus vrai si l’espace sur lequel la porte va donner est un couloir, un palier ou un hall d’entrée.

En matière d’encadrement, un modèle prépendue ou un design en dalle seront vos options lorsque vous allez choisir une porte d’intérieur. Une porte prépendue est montée dans un cadre dont les charnières sont fixées à son montant. Une porte en dalles est livrée comme tel, sans aucun cadre. Vous devrez installer les charnières et le cadre séparément pour mettre la porte en place.

Définir la côte d’absorption de bruit du design sélectionné

Les portes intérieures ont une côte de transmission du son ou STC. Celle-ci mesure le son perdu à travers la porte. Il s’agit là d’une considération importante pour choisir une porte d’intérieur. C’est d’autant plus vrai si l’attribution du bâtiment d’accueil valorise des règles de silence absolu. Les bibliothèques et les centres de traitement psychiatrique en sont un bon exemple.

Plus le numéro STC est élevé, plus la quantité de son perdu à travers la porte sera importante. Cela dépendra surtout de la composition de la porte. La valeur la plus faible pour la côte STC d’une porte est 25. Un discours normal peut être entendu à travers une porte de cette nature. La côte STC moyenne se situe à 40. Une valeur STC 60 se traduit quant à elle par une insonorisation totale de la porte concernée.

Sélectionner un style de porte adaptée à votre construction

Il existe plusieurs styles de portes d’intérieurs sur lesquels vous pouvez faire votre choix. Cela inclut les portes coulissantes, de poche, pliantes, à panneaux et Néerlandaises. Les portes coulissantes peuvent être en bois ou en verre. Certains modèles sont revêtus de miroirs. C’est l’option à suivre si vous devez choisir une porte d’intérieur pour un placard. Elles prennent un minimum de place puisqu’elles glissent sur le côté au lieu de s’ouvrir de manière conventionnelle.

La porte de poche peut être utilisée dans toute la maison. On la retrouve surtout dans les constructions du début du siècle. Ce type de porte est très prisé pour sa nature peu encombrante. Les portes à poches peuvent aussi se glisser dans les murs au lieu des côtés comme sur une porte coulissante.

Les portes pliantes se présentent souvent sous forme de double pli. Elles se replient de chaque côté et sont souvent utilisés dans les placards, les buanderies, les garde-mangers et autres petits espaces. Les portes d’affleurement sont des options plus contemporaines. Elles sont lisses des deux côtés et peuvent être fabriquées avec du contreplaqué ou du MDF.

La porte à panneaux est l’option la plus courante pour des maisons modernes. Elle est souvent fabriquée en bois ou en MDF, avec un motif classique de panneaux carrés. Les portes françaises comportent un cadre autour d’un ou plusieurs panneaux transparents. Le cadre est rempli de verre ou d’un matériau translucide brumeux. Ces panneaux existent dans des styles et des tailles variés. Les éléments choisis aident à maximiser la lumière dans une pièce.

Les portes néerlandaises sont divisées horizontalement. Cela permet à la partie supérieure de s’ouvrir alors que la partie inférieure reste fermée. Les portes aveugles n’ont pas de garnitures, de poignées ou de charnières visibles. Elles sont conçues pour se fondre complètement dans le mur.