Choisir un foret à béton

0
73

En maçonnerie, dès qu’il y a des matériaux durs à percer, l’utilisation d’un foret à béton est indispensable. Mais il faut choisir un modèle de foret à béton de bonne qualité car il y a une différence au niveau des performances du perforateur ou de la perceuse.

Aussi, pour vous aider dans ce choix, voici quelques clés pour choisir le foret à béton qui vous convient.

L’importance des cotes du foret à béton

Avant de choisir le foret à béton, il y a trois cotes à vérifier :

  • Le diamètre de la pointe pour la taille du perçage
  • La longueur de l’hélice pour la profondeur maximale de perçage
  • La longueur totale du foret pour la stabilité du foret (car plus il est long, moins il est stable)

La lecture de l’emballage pour l’achat des forets à béton

Sur les emballages des forets à béton, on peut voir des lettres qui désignent la matière avec laquelle sont faits les taillants du foret à béton, c’est-à-dire en carbure de tungstène.

Ces lettres sont :

  • TCT ou Carbure de Tungstène en français
  • HM ou Hard Metal en anglais
  • HW ou HartWidia en allemand

Il y a aussi l’inscription « PGM » sur certains modèles pour désigner un label de qualité. Ce label garantit les tolérances dimensionnelles des forets adaptés à la pose de chevilles de fixation.

Par ailleurs, d’autres inscriptions plus faciles à lire indiquent la destination, le diamètre et le type d’emmanchement du foret.

Les prix selon la qualité du foret à béton

Selon le foret à béton, le prix varie entre 3 euros et 300 euros. Ce prix évolue selon la qualité du foret, le diamètre de perçage et le type d’emmanchement.

Un foret en acier brossé est plus performant qu’un foret en acier chromé car il résiste à la chaleur et les taillants sont fabriqués avec précision.

Un foret en acier chromé manque de précision de perçage car les taillants sont plus larges et dépassent l’hélice.

Par ailleurs, la qualité de fabrication de l’hélice et de la goujure est importante pour la précision du perçage.

Les différentes têtes

Lors du choix du foret à béton, il faut considérer la tête car il en existe plusieurs sortes. Voici les critères à voir.

Les taillants

Un foret à béton s’utilise avec un perforateur et rarement avec une perceuse. La pointe en carbure de tungstène a de 2 à 5 taillants brasés sur la tête et un corps en acier trempé pour une résistance à l’abrasion.

Aussi, il faut bien choisir les taillants car son rôle est de réduire en poudre les matériaux pour une meilleure évacuation. Et ils sont au moins deux sur le foret.

L’emploi du foret est défini par la qualité et la quantité de carbure car plus il y a de carbure, plus le foret résiste à l’acier.

Par ailleurs, plus il y a de taillants :

  • Moins il y a d’effort à faire pour briser les matériaux durs ou traverser les armatures en acier
  • La pointe en carbure dure plus longtemps
  • Le perçage est plus confortable et plus précis

Le pion de centrage

Recouvert de carbure de tungstène, le pion est présent sur certains forets pour caler et centrer l’outil. Ainsi, lors du choix du foret, il faut regarder le pion.

Le trépan

Percer les gros diamètres nécessite un trépan, un important outil pour le centrage.

Le choix du corps hélicoïdal

L’hélice

Fait d’acier trempé, les deux, trois ou quatre hélices possèdent des bords externes taillants pour couper et lisser le trou, et une goujure pour évacuer la poudre. Ils peuvent être recouverts de carbure pour une meilleure résistance à l’abrasion et à l’échauffement.

La rigidité du foret

Plus il y a d’hélices, plus le corps du foret résiste et envoie la force de percussion à la tête pour percer les matériaux les plus durs.

Repérer la profondeur

Il est possible de mettre une jauge de profondeur réglable sur les perforateurs et perceuses.

La forme des goujures

Il y a deux types : en « U » ou en « L ». Celui en « U » est plus profond et le perçage est plus précis. Celui en « L » rend le perçage plus rapide mais avec une faible évacuation des poudres.

Évacuation des poussières

Pour une meilleure évacuation de la poussière, certains forets possèdent des hélices à épaisseur variable.

Les emmanchements pour le foret à béton

« SDS » veut dire que la queue du foret est cannelée et que l’enclenchement dans le mandrin se fait un clic. L’emmanchement donne une plus grande force de frappe.

Il en existe deux types selon le perforateur : le SDS+ et le SDS Max.

Foret à béton SDS+

Le SDS+ est pour les perforateurs développant une puissance jusqu’à 1 200 Watts. La transmission de la puissance de rotation se fait par deux cannelures. L’emmanchement mesure 10 mm de diamètre.

Foret à béton SDS Max

Le SDS Max est pour les perforateurs d’une puissance supérieure à 1200 W. La transmission de la puissance de rotation se fait par trois cannelures. L’emmanchement est de 17 mm de diamètre.