Apprendre le solfège piano : autodidacte ou en conservatoire ?

0
187

Enfant, jeune ou adulte, avoir une oreille musicale et les doigts en or pour le piano est une qualité exceptionnelle. Mériter cette qualification nécessite cependant technique, talents, maîtrise et volonté. Pour être dans ces critères, il faut apprendre. Il existe différentes méthodes d’apprentissage du solfège piano afin d’exceller dans ce domaine.

L’auto-apprentissage du solfège piano

Actuellement, l’auto apprentissage à la maison est de plus en plus suscitée. Avec les différents appuis sur Internet et par les livres, les cours de musiques a domicile se sont facilité. De nos jours, les cours de solfège piano en autodidacte sont aussi aidées par des logiciels informatiques et des applications. Être auto-apprenant en matière de musique présente tant des avantages que des inconvénients. À savoir, on est libre de ses horaires de cours. Notre heure de travail est très flexible et modifiable à notre guise selon notre emploi du temps. De plus, on peut programmer et arranger les formations pour aborder les différentes étapes du solfège. On peut aussi ajouter a cela que les autodidactes en solfège piano sont libre de jouer les musiques qu’ils veulent apprendre à jouer. Ainsi, apprendre en solo nous donne beaucoup de liberté. Mais cette liberté a un prix, les apprenants de solfège piano en solitaire ne possèdent pas les vraies techniques de pratiques de ce domaine et les techniques qu’ils ont adopte s’éloigne parfois du véritable savoir faire.

Le solfège piano en conservatoire de musique

Une autre manière d’apprendre le solfège piano est le conservatoire de musique. Dans ces écoles de musique, l’apprenant bénéficie du fait que des professeurs soient à sa disposition pour lui faire part de son savoir et de ses expériences. Les étudiants en conservatoire ont l’avantage d’avoir une formation de haute qualité. Les élèves des conservatoires de musique ont la qualité de savoir lire les partitions. Qualité que les autodidactes ont du mal à acquérir. Ils sont soumis à une discipline très stricte qui les incite à ne s’arrêter qu’avant d’atteindre la perfection. Outre cela, les conservatoires de musique font des concerts très souvent. Cela permet aux apprenants de gérer le stress devant le public et être habitues à être sous les feux du projecteur et sur le devant de la scène. Un des avantages les plus important si on suit des cours en école de musique est le nombre de débouchés en carrière musical si on veut s’y intéresser. En effet, votre carrière musicale est beaucoup plus mise en avant si vous avez appris le solfège piano dans des écoles de musique. Cependant, même bénéficier d’un apprentissage de luxe n’est pas sans inconvénients.

Les détails à ne pas négliger pour l’apprentissage du solfège piano

Acquérir toute seules les techniques de base du solfège n’est pas chose facile, car ce dernier requiert les savoirs d’un professionnel. De ce fait, si on n’a pas assez de patience ou de sens critique, être autodidacte dans le domaine musical ne nous convient pas. Cela ne fera qu’augmenter les lacunes qui ne fait qu’empirer notre niveau en solfège piano. Si on choisit l’apprentissage en conservatoire, il est bon de savoir que leur technique d’enseignement est très vieille, voir archaïque nécessitant beaucoup de discipline et de self-control. De plus, leurs horaires ne sont pas flexibles comme la formation en solo. Cependant, que l’on suit des cours en conservatoire ou qu’on apprend seul par le biais d’Internet et des livres, prendre des cours de solfège piano demande beaucoup de temps pour l’appréhension et la pratique. Si on veut exceller dans ce domaine, la motivation y joue pour beaucoup aussi.