Équiper sa maison d’un purificateur d’air

0
249

La pollution que nous devons combattre ne se limite pas à l’extérieur. En effet, que ce soit à l’intérieur d’un domicile ou d’un bureau, l’air respiré est renvoyé dans la pièce, de sorte qu’au bout d’un certain temps, sans filtration, il se pollue, se compose de relents d’odeurs (bonnes comme mauvaises) et devienne un facteur favorisant à la diffusion des bactéries et des virus dans la pièce. Pour éviter ce phénomène, il est nécessaire de se servir d’un appareil conçu pour améliorer la qualité de l’air, à savoir le purificateur d’air.

Les différents types de purificateur d’air

Sur les sites web marchands ou dans les circuits de distribution traditionnels spécialisés, il est possible de faire son choix parmi un large choix de modèles de purificateurs d’air. Ainsi, on a le choix entre le purificateur d’air par combustion (purificateurs d’air par combustion simple ou plasma), le purificateur d’air par filtration (purificateurs performants équipés de filtre HEPA très fins ou équipés d’ioniseurs qui effectuent la filtration par réaction chimique), le purificateur par photo catalyse et le purificateur d’air par ioniseur. Le choix d’un purificateur d’air se fera en fonction de la superficie de la pièce, de la présence ou de l’absence d’un climatiseur, du budget disponible (coût d’achat et prix des travaux), de la surface disponible pour l’installation du purificateur, etc.

Pourquoi s’équiper d’un purificateur d’air domestique ?

L’air que l’on respire dans une pièce non ventilée se charge avec le temps des résidus de produits ménagers, de pollutions atmosphériques, de pots d’échappement, de bactéries et de virus, de particules allergènes, d’oxyde d’azote, etc. C’est l’air que nous respirons à l’intérieur des maisons qui nous expose le plus aux risques d’allergies, car on respire et en expulse une grande quantité. Le purificateur d’air a donc pour première fonction de traiter la pollution domestique et de limiter, voire empêcher, les risques que sont l’asthme, les allergies, les problèmes cardiovasculaires, les cancers, les infections (streptocoques, staphylocoques, etc.), etc. Bien qu’il n’existe aucune législation concernant l’utilisation du purificateur d’air, son utilisation est vivement conseillée, notamment dans les logements climatisés et/ou humides.

Source: mobilclim