Choisir un imperméabilisant pour son carrelage

0
184

Qu’il soit intérieur ou extérieur, le carrelage est un élément fondamental de votre maison, mais pour le garder longtemps, il vaut mieux l’imperméabiliser.

En effet, bien que solide, le carrelage est tout de même soumis à différentes agressions dans sa longue vie, surtout quand il est mis dans des endroits de fort passage, comme une entrée, dans des lieux humides, comme la salle-de-bain, soumis à des tâches de graisse dans une cuisine, ou même aux intempéries sur une terrasse.

Aussi, pour qu’il reste beau et qu’en même temps ne vous réclame pas trop d’entretien, l’imperméabiliser est une bonne façon de le protéger. Mais encore faut-il bien choisir son imperméabilisant pour carrelage, et surtout, bien l’appliquer.

Bien choisir son imperméabilisant pour carrelage

Lors de votre achat, vous devrez être particulièrement attentif. En effet, il existe une grande variété d’imperméabilisants, selon les surfaces à traiter, d’abord, et ensuite selon les services rendus par le    produit, qui peut être hydrofuge, anti-tâches, anti-UV etc. Enfin, il existe également plusieurs finitions, mat ou brillant, selon le rendu que vous préférez.

Enfin, selon la qualité du produit, celui-ci aura une longévité plus ou moins longue, allant de 2 à 10 ans, c’est donc une donnée à prendre en compte, d’autant plus que si vous désirez une protection optimale, l’application devra être renouvelée régulièrement, il faudra donc bien étudier le rapport qualité/prix de votre achat. Mais au regard de la protection apportée, c’est un investissement qui peut se révéler particulièrement rentable.

Comment bien appliquer l’imperméabilisant pour carrelage ?

La première étape à suivre, c’est d’abord de bien préparer votre surface. Il faut d’abord la laver soigneusement, puis éventuellement la réparer, boucher les trous, remplacer les carreaux endommager et surtout, bien dégager les joints. Si besoin est, vous pouvez aussi passer un produit antifongique ou anti-moisissure, en veillant bien sûr à bien rincer par la suite, et laisser sécher avant l’application de votre imperméabilisant.

Pour ce dernier, vous pouvez utiliser un pulvérisateur, qui sera de loin la meilleure solution, surtout pour des grandes surfaces, mais aussi le rouleau voire même des pinceaux, qui par ailleurs se révéleront indispensables pour tous les recoins inatteignables. C’est justement dans ces endroits que l’eau a la fâcheuse habitude de s’infiltrer, ce qui peut provoquer des décollements et autres inconvénients que vous serez désormais content de pouvoir éviter.

De plus, certains produits nécessitent plusieurs couches, détail à bien vérifier dans le mode d’emploi, qui devront être passées successivement à des intervalles variables selon la qualité du produit et la quantité que vous mettez à chaque couche. En effet, avec un pulvérisateur, les couches sont mieux réparties, mais plus fine, alors que le rouleau laissera plus de produit. Cette donnée est également à moduler selon la porosité de votre carrelage, il vous faudra donc sans doute faire des tests dans un coin peu visible afin de vous faire une idée concrète de la somme de produit nécessaire.

Enfin, il ne faudra pas oublier de protéger vos plinthes, murs, et en extérieur, vos plantes ou le gazon avoisinant qu’il serait vraiment dommage d’abîmer au passage.

Ainsi, si vous voulez garder votre carrelage dans un parfait état le plus longtemps possible, lui offrir une imperméabilisation est réellement une solution relativement peu coûteuse qui a de nombreux avantages, car, en plus de lui permettre de résister aux infiltrations d’eau, il sera moins enclin à se tâcher et supportera mieux toutes les petites agressions de la vie quotidienne.

Par ailleurs, cela rendra aussi son entretien plus facile et plus rapide, surtout si vous le traitez régulièrement.

En conclusion, l’imperméabilisation est vraiment un investissement qui vaut la peine d’être fait et dont vous pourrez vous féliciter à chaque instant.