La valeur vénale des biens immobiliers

0
171

Si vous êtes propriétaire ou future propriétaire d’un bien immobilier, la notion de valeur vénale des biens immobiliers ne doit pas vous échapper. En effet, cette valeur vous est nécessaire, que ce soit au moment d’acquérir votre bien, ou pendant que vous êtes propriétaire, ou encore au moment de la cession de votre propriété. Même en étant locataire, la valeur vénale des biens immobiliers que vous occupez peut vous servir à quelque chose.

Valeur vénale des biens immobiliers : base imposable et valeur de remplacement

La somme d’argent que l’Etat vous fait payer chaque année à titre d’impôt n’est pas déterminée au hasard. De plus, chaque contribuable ne paie même pas la même somme. En effet, le montant de votre impôt doit être proportionnel à la valeur vénale de votre immeuble. À cet effet, l’administration fiscale utilise la valeur vénale d’un bien immobilier comme base imposable, et calcul votre impôt en multipliant cette valeur avec le taux d’imposition. En outre, la compagnie d’assurance se sert également de la valeur vénale d’un bien immobilier. Justement, si par malheur votre propriété s’est faite endommager, par une catastrophe naturelle ou un incendie par exemple, votre assureur est dans l’obligation de vous rembourser le montant correspondant à la valeur de votre maison. Il s’agit là de la valeur vénale de votre bien immobilier. Toutefois, la compagnie d’assurance ne paie pas la totalité de la valeur vénale, mais uniquement, la somme correspondante a l’étendue des dommages. Mais bien sûr, la valeur de remplacement est toujours calculée sur la base de la valeur vénale de votre bien immobilier.

Valeur vénale des biens immobiliers : prix de vente

D’une autre cote, la valeur vénale des biens immeuble peut vous servir en tant que propriétaire. En effet, lorsque vous vendez votre maison, la détermination de la valeur vénale des biens immobiliers est une étape à ne surtout pas contourner. Mais en quoi la valeur vénale d’un bien immobilier peut bien vous servir ? Sachez alors qu’il s’agit, ni plus ni moins que l’argent que vous allez gagner avec la vente de votre maison ou appartement. Quant à la détermination de cette valeur, c’est le travail des professionnels, car il n’est pas aisé pour les particuliers de le faire. En fait, c’est une opération assez technique et de nombreux critères doivent être vérifiés, sans parler des enjeux auxquels cela est exposée. Ainsi, la valeur vénale des biens immobiliers est déterminée généralement par des agents immobiliers. Mais il se peut que cette opération soit effectuée par des notaires. Ainsi, si vous comptez mettre en vente votre propriété, il est fortement conseillé de faire appel à une agence immobilière. Néanmoins, ce n’est pas obligatoire si vous ne voulez pas dépenser pour l’honoraire de l’agent immobilier, vous pouvez juste l’engager pour définir la valeur vénale de votre maison. Après, vous pouvez mettre en vente vous-même votre propriété et contacter un notaire pour la procédure de finalisation de la vente.

Comment optimiser la valeur vénale de votre bien immobilier ?

Sachant tout cela, vous vous demandez sûrement s’il est possible d’optimiser la valeur vénale de votre bien immobilier. En effet, les critères pour la détermination de la valeur vénale de votre maison ou appartement sont multiples. Une telle valeur est déterminée tout d’abord selon l’âge de votre immeuble, mais aussi et surtout selon son état. Ainsi, pensez à rénover votre immeuble avant de la mettre en vente. Aussi, le prix d’une maison dépend aussi de son environnement. Justement, le prix d’une maison située dans les banlieues se distingue sûrement de ceux situés en ville. De même, ceux qui se trouvent à proximité des infrastructures, une école par exemple, peuvent avoir une meilleure valeur vénale que les autres. En outre, la superficie de votre propriété est l’une des critères les plus importants. Que ce soit la surface habitable ou encore le terrain qui va avec. Il est logique en effet qu’une maison vendue avec un grand jardin soit plus valeureuse qu’un appartement ne dotant que d’un petit balcon comme espace extérieur. Ainsi, il existe des critères que vous ne puissiez changer, mais l’essentiel, c’est de vendre une propriété saine et en bon état.