L’Antre-Autre est une entreprise non professionnelle à but lucratif avec des clients qui débarrassent eux-mêmes sur des tables partagées et faites sur mesure, des chaises ikéa et trouvées sur le bon coin, des lampes tamisées, des plantes vertes vraies et fausses. L’Antre-Autre n’est pas un hôtel 5 étoiles, ni 4 étoiles, ni 3, ni 2, non, l’Antre-Autre est plutôt un palais avec des princes et des princesses, des rois et des reines, des cours de chinois, une scène slam d’envergure, du hula-hoop, un café santé, des concerts, les paniers de martin, des artistes qui savent qu’ils sont des êtres humains avant-tout, des clients réguliers qui vont faire la monnaie, les courses, jouent aux échecs, rangent et aiment être en vie. L’Antre-Autre voit bien que c’est la crise dehors et ne croit vraiment pas que tout ira mieux demain, ô non, l’Antre-Autre n’aime pas que l’état lui vole 70% de ce qu’il gagne et que les routes de France ne soient pas encore en or avec tout l’argent qui est pris à tout le monde tout le temps. L’Antre-Autre a une devise incroyable, sentimentale et profonde qui est : continuons! L’Antre-Autre aime les proverbes gitans, les reflets dans l’eau des lacs, les gens gentils et libres. Merci et bienvenus. 

Maguelone